Personnes atteintes du syndrome du canal carpien : validation d'une proposition de suivi auprès d'experts

  • Kevin Papineau Service d'ergothérapie de Joliette, Université du Québec à Trois-Rivières, Canada
  • Martine Brousseau Professeure à l'Université du Québec à Trois-Rivières
  • Georges-Emmanuel Salib Faculté de médecine, Département de chirurgie, Université de Montréal, Canada

Résumé

Introduction. La quasi-totalité des personnes atteintes d’un syndrome du canal carpien rapportent des problèmes à effectuer leurs occupations et près de la moitié n'auront d’autre recours que la chirurgie parce qu’elles ne connaissent pas les autres traitements disponibles. La pratique auprès de cette clientèle interpelle donc particulièrement les ergothérapeutes dans leur rôle d’agent de changement dans une perspective d’habilitation de l’occupation centrée sur le client.

Objectif. Le présent article présente une étude de validation auprès d’experts d’un suivi nommé « Pour avoir tous les atouts en main ». Celui-ci s’appuie sur l’approche participative du « patient partenaire de soins », l’habilitation aux occupations centrée sur le client et la pratique fondée sur les résultats probants.

Méthode. L’étude de validation de contenu et de faisabilité d’un suivi a été faite à partir d’un questionnaire incluant une échelle de type Likert et des commentaires qualitatifs. Ainsi, dix cliniciens ont été recrutés à titre d’experts pour évaluer le suivi proposé.

Résultats. Les résultats obtenus indiquent que l’évaluation de la validité de contenu et de la faisabilité du suivi proposé sont non seulement soutenus par des moyennes élevées, mais aussi par des commentaires favorables. Également, les commentaires recueillis font ressortir que les experts consultés acceptent le suivi proposé et le considèrent comme étant cliniquement intéressant.

Conclusion. Les ergothérapeutes ont maintenant à leur disposition un suivi novateur, favorablement accueilli par les cliniciens consultés.

Bibliographies de l'auteur

Kevin Papineau, Service d'ergothérapie de Joliette, Université du Québec à Trois-Rivières, Canada
Ergothérapeute ,MSc
Martine Brousseau, Professeure à l'Université du Québec à Trois-Rivières
Ergothérapeute PhD
Georges-Emmanuel Salib, Faculté de médecine, Département de chirurgie, Université de Montréal, Canada

Médecin spécialiste en chirurgie plastique et reconstructive, M.D, MSc, Professeur adjoint de clinique

Publiée
2016-11-29
Rubrique
Article de recherche