Les impacts fonctionnels de l’adaptation prismatique auprès d’une population atteinte de négligence spatiale unilatérale : une revue systématique

  • Natasha Brassard Université Laval
  • julien voisin CIRRIS-IRDPQ; Université Laval

Résumé

Introduction. La négligence spatiale unilatérale (NSU) constitue l’un des plus importants prédicteurs du devenir fonctionnel des personnes atteintes d’un accident vasculaire cérébral (AVC). Parmi les approches proposées pour réduire cet important symptôme, l’adaptation prismatique est applicable peu importe le niveau de conscience de la personne face à son déficit et permet d’intervenir sur les déficits moteurs intentionnels.

Objectifs. Le présent article documenter les conséquences de ce traitement novateur sur le fonctionnement de sujets souffrant de NSU.

Méthode. Pour ce faire une revue de littérature scientifique a été réalisée via CINAHL et PubMed. Au total, la recherche a mené à l'analyse de 10 articles scientifiques portant sur l'impact fonctionnel de l'adaptation prismatique chez des sujets présentant une NSU causée par une lésion cérébrale droite.

Résultats. Bien que le niveau de preuve demeure modéré, principalement en raison du petit nombre d'études existantes et de leur hétérogénéité, les résultats suggèrent que l'adaptation prismatique pourrait être une avenue intéressante pour le traitement de l'héminégligence.

Bibliographies de l'auteur

Natasha Brassard, Université Laval
M. Erg.
julien voisin, CIRRIS-IRDPQ; Université Laval
Erg., Ph.d.
Publiée
2016-11-29
Rubrique
Article de recherche