Validation d’une version française de l’« Executive Function Performance Test » auprès d'aînés avec et sans déficits cognitifs

  • Laurie Quenneville-Courteau Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et trouble envahissant du développement (CRDITED) du Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval, Québec, Canada
  • Dany Foucault-Piché Centre intégré de santé et de services sociaux la Montérégie est, St-Hyacinthe, Québec, Canada
  • Camylia Rouillard
  • Karine Rivard Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas St-Laurent, installations de Rivière-du-Loup, Québec
  • Suzanne Quénec'hdu École de réadaptation, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke, Québec
  • Johanne Desrosiers École de réadaptation, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke, Québec

Résumé

Introduction. Actuellement, aucun outil valide d’évaluation des fonctions exécutives à partir de tâches quotidiennes n’est disponible en français. En anglais, l’Executive Function Performance Test (EFPT) a été développé à cette fin.

Objectif. Valider le test Performance Occupationnelle liée aux Fonctions Exécutives (POFE), une traduction de l’EFPT. Plus précisément, l’étude visait à: (1) explorer la fidélité inter-juges du POFE, (2) vérifier sa validité de construit convergente en corrélant les résultats à des instruments mesurant des concepts apparentés, et (3) examiner sa validité de construit discriminante en comparant les résultats obtenus chez les participants avec atteintes cognitives à ceux obtenus chez des personnes sans atteintes à ce niveau (participants sains).

Méthodes. Vingt-trois aînés québécois ayant des atteintes cognitives ont été évalués avec le POFE par deux évaluateurs indépendants. Les résultats ont été comparés à ceux d’outils mesurant des concepts apparentés et à ceux d’aînés sans atteintes cognitives (n=21). De plus, les participants ont été évalués avec le Système de mesure de l’autonomie fonctionnelle (SMAF) et le Stroop Color and Word Test (vitesse et nombre d’erreurs).

Résultats. La fidélité inter-juges du POFE (CCI=0,98) est élevée. Le POFE est associé à la catégorie fonctions mentales du SMAF (r=0,48; p=0,02) et à la vitesse au Stroop Color and Word Test (r=0,55; p=0,01). Les scores des tâches sont significativement différents entre les groupes avec et sans atteintes cognitives (p<0,01).

Conclusion. L’étude permet de rendre disponible aux ergothérapeutes francophones un outil d’évaluation valide des fonctions exécutives pour des aînées ayant des troubles cognitifs.

Bibliographies de l'auteur

Laurie Quenneville-Courteau, Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et trouble envahissant du développement (CRDITED) du Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval, Québec, Canada
Ergothérapeute M.erg.
Dany Foucault-Piché, Centre intégré de santé et de services sociaux la Montérégie est, St-Hyacinthe, Québec, Canada
Ergothérapeute M. erg.
Camylia Rouillard
Ergothérapeute, M.erg.
Karine Rivard, Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas St-Laurent, installations de Rivière-du-Loup, Québec
Ergothérapeute, M. erg.
Suzanne Quénec'hdu, École de réadaptation, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke, Québec
Ergothérapeute, M.A. (gérontologie), chargée de cours
Johanne Desrosiers, École de réadaptation, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke, Québec
Ergothérapeute, M.A. (gérontologie), PhD (sciences cliniques), professeure titulaire
Publiée
2016-11-29
Rubrique
Article de recherche